BREF! : un recueil à déguster à petites doses – Myriam Richard

Leblanc, Charles (dir.) BREF! : 150 nouvelles pancanadiennes, Saint-Boniface, Éditions du Blé, 2017, 150 p.

Crédit photo : Éditions du Blé.

Recueillir 150 nouvelles pour célébrer le 150e anniversaire de la Confédération canadienne? C’est le mandat que s’est donné un groupe d’écrivains et d’intellectuels manitobains. L’idée originale de Bertrand Nayet, écrivain et illustrateur, s’est vite transformée en un appel d’offre aux amoureux des mots, qu’ils soient amateurs ou professionnels. La seule contrainte était que la nouvelle devait compter 150 mots ou moins et être écrite par un auteur de la francophonie canadienne hors-Québec. Des 195 nouvelles reçues, 150 ont été choisies à l’aveugle, et publiées aux Éditions du blé sous le titre BREF! 150 nouvelles pancanadiennes.

Les nouvelles de BREF! sont présentées en ordre alphabétique de titres, mais semblent suivre une trame narrative. On pourrait s’attendre à une certaine incohérence, mais les écrits s’emboitent organiquement comme des morceaux de casse-tête. Le lecteur se fait transporter dans l’univers franco-canadien, et vogue au gré des marées, d’un océan à l’autre.

Les thèmes abordés sont multiples, et témoignent du patchwork bigarré que forme l’identité canadienne. Pourtant, plusieurs thèmes jouent le rôle de leitmotiv, et parcourent le recueil tel un fil d’Ariane. Tout d’abord, que ce soit la nature, la météo ou l’importance des lieux, l’imaginaire de l’espace est toujours présent. Par exemple, on passe de Saint-Boniface au Manitoba, à Berlin en Allemagne, à Kapuskasing en Ontario, à Emma Lake en Saskatchewan, sans oublier la France et la Louisiane, pour ne nommer que quelques lieux. À travers leurs nouvelles, les auteurs nous font voyager à travers le Canada et même le monde.

Non seulement nomme-t-on des lieux, mais ceux-ci sont également décrits. Les objets et la nature sont personnifiés et deviennent des piliers centraux. Notamment, dans «Autrefois», de Maurice Henrie, «Falaise» de Martine Jacquot, et «Roi des forêts» de Jérémie Beaulieu, les descriptions de la nature composent la majorité des 150 mots alloués. La portée de l’imaginaire de l’espace dans ce court recueil ne va pas sans rappeler les travaux de François Paré (1992) et d’autres chercheurs sur les littératures de l’exiguïté. De plus, la prépondérance des mentions de tempêtes et des ravages du vent rappelle le sujet de conversation cliché des Canadiennes et Canadiens : la météo.

Une autre présence à ne pas négliger est celle de l’histoire des Autochtones.  Dans les nouvelles «Nouveau Monde» et «Pitié», par exemple, Danielle S. Marcotte raconte l’histoire d’une métisse du nom de Marie. Survivante d’une école résidentielle, Marie, descendante de Louis Riel, a dû camoufler ses origines afin de s’intégrer à la société. Marcotte réussit, en moins de 150 mots, à nous faire ressentir, ne serait-ce qu’une infime partie, l’atrocité de l’expérience métisse.

D’autres thèmes sont aussi présents dans BREF!. Les auteurs traitent de joie, de tristesse, d’adieu, de nostalgie, de deuil. Des histoires d’amour, des chagrins, des drames policiers nous sont présentés. Les personnages, au centre du recueil, font vivre toutes sortes d’émotion au lecteur : on rit, on pleure, on réfléchit. BREF!, c’est d’abord et avant tout, une aventure humaine.

Aux amoureux des mots, des histoires et des jeux littéraires, je recommande fortement BREF!. Que vous soyez sur l’île de Terre-Neuve ou sur l’île de Vancouver, vous saurez apprécier ces nouvelles qui se dégustent à petites doses, car elles susciteront certainement chez le lecteur maintes réflexions.

À propos…

Originaire de Moncton, Myriam Richard a étudié la littérature à l’Université de Moncton et l’éducation à la University of New Brunswick. Elle habite maintenant à Fredericton, où elle travaille comme enseignante de français au secondaire. Elle aime les livres, les jeux de mots et les rencontres inusitées.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s