L’Acadie en images dans trois nouveaux albums pour la jeunesse – Véronique Thibault

Dans les dernières publications de Bouton d’or Acadie, trois recueils illustrés attirent notre attention. Ils font partie de la collection «Trottinette», qui s’adresse aux enfants de 4 à 8 ans. Le pêcheur et le renard de Marianne Dumas; Le Doubas Show de Nicole Poirier, avec des illustrations d’Anne-Marie Sirois; ainsi que Mamie Soleil, Nannie Lune de Diane Carmel Léger, avec des illustrations de Jean-Luc Trudel nous font découvrir non seulement des personnages charmants mais aussi l’Acadie. Cap-Pelé, Dorchester, Saint-Joseph, Cap-Breton; nous voyageons à travers l’Acadie avec ces recueils qui nous illustrent les différentes facettes de la vie des Acadiens.

Crédit photo : Bouton d’or Acadie.

Le pêcheur et le renard est une histoire chaleureuse au sujet d’un pêcheur seul au monde qui devient ami avec un renard, nous montrant ainsi que nous ne sommes jamais seuls. Ce livre nous présente l’évolution de l’amitié et de la confiance entre les deux personnages, qui se solde par la présentation de l’animal (une femelle au final!) de ses deux petits renardeaux au pêcheur. Celui-ci est fou de joie puisqu’il a maintenant trois amis au lieu d’un seul. Ces nouvelles rencontres ont changé le pêcheur; sa vision du monde est devenue un peu moins triste. Le protagoniste n’est plus seul et il attrape désormais plus de poisson dans ses filets chaque jour. Pas le choix s’il doit partager avec ses nouveaux amis! Ce livre est rempli de joie et d’espoir et les illustrations, faites par l’auteure, sont invitantes et accompagnent parfaitement le texte. L’histoire nous invite aussi à découvrir la profession de pêcheur, qui est importante en Acadie.

Crédit photo : Bouton d’or Acadie.

Le Doubas show est un récit coloré et humoristique à propos d’une chaussette qui aspire à une vie excitante. On la suit dans diverses péripéties : de la sortie du tiroir, à la corde à linge jusqu’aux bacs de recyclage puis enfin à la bibliothèque publique. Au centre de tri, elle est choisie parmi les autres vêtements et devient une mascotte pour les bibliothèques publiques, où on l’a affublée de petits yeux et de laine en guise de cheveux. Le livre incite ainsi au recyclage et à la fréquentation des bibliothèques publiques, deux éléments importants pour toutes les communautés. Les illustrations sont colorées et divertissantes, et les jeux visuels sur le texte attirent l’œil. L’utilisation d’une police rouge et plus grosse que le reste du texte ajoute de l’importance plus souvent aux sons, d’onomatopées.

Crédit photo : Bouton d’or Acadie.

L’album Mémére Soleil, Nannie Lune est une histoire qui raconte la différence entre les deux grand-mères du narrateur. Elles sont à l’opposé l’une de l’autre comme le sont «une abeille d’une poule» ou «le soleil de la lune». De là leurs surnoms. L’histoire nous fait voyager en Acadie où habite Mémére Soleil et presque jusqu’en Écosse, pays d’origine de Nannie Lune. C’est l’aventure de la découverte de deux mondes complètement différents, mais qui nous font découvrir différentes traditions ainsi que deux grand-mères aimantes. Les deux grand-mères ont des habitudes différentes : l’une est rapide, l’autre prend son temps, la première visite la plage de Cap-Pelé les dimanches d’été avec ses petits-enfants tandis que la deuxième préfère plutôt marcher dans les bois près du petit ruisseau où les petits peuvent se tremper les pieds. Nous découvrons donc une grand-mère un peu plus extravagante et une plutôt traditionnelle.

Ces trois livres sont une bonne façon de découvrir certains éléments propres à l’Acadie ainsi que des personnages attachants. Pour Le pêcheur et le renard, on découvre le mode de vie d’un pêcheur; pour Le Doubas Show, on découvre la bibliothèque publique du Cap Breton à la fin de l’histoire; et pour Mémére Soleil, Nannie Lune, on part à la rencontre des deux grands-mères et de leurs villages respectifs, Dorchester et de Saint-Joseph.

  • Marianne Dumas, Le pêcheur et le renard, illustrations de l’auteure, Moncton, Bouton d’or Acadie, 2016, 32 p.
  • Nicole Poirier, Le Doubas Show, illustration d’Anne-Marie Sirois, Bouton d’or Acadie, 2016, 24 p.
  • Diane Carmel Léger, Mémoire Soleil, Nannie Lune, illustrations de Jean-Luc Trudel, Moncton, Bouton d’or Acadie, 2016, 32 p.

À propos…

Véronique Thibault, née à Edmundston, poursuit des études en littérature à l’Université de Moncton. La traduction ou des études supérieures en bibliothéconomie sont dans ses plans pour le futur. Elle est impliquée dans sa communauté et aimerait un jour laisser sa marque d’une façon ou d’une autre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s