L’Acadie a-t-elle un branding? – France Le Moignan

-France Le Moignan-

Si je vous montre une image d’un géant « M » jaune, vous penserez automatiquement à la chaine de restauration rapide McDonald… Si je vous montre le logo d’une pomme, vous penserez presque aussitôt à la compagnie Apple n’est-ce pas? Gageons que si je vous parle de homards, de plages et de phares vous aurez immédiatement l’Acadie en tête non? Et si je vous avais plutôt parlé de truites, de forêts et de lacs, est-ce que l’Acadie aurait été encore une fois la première chose dans vos pensées?

Je ne vous apprendrai rien en affirmant que de nos jours nous sommes constamment sollicités par les entreprises de tout genre, sans compter les milliards de publicités et de promotions qui croisent notre chemin annuellement. Il est donc normal que nous associions des symboles, des couleurs et des sons à des entreprises, mais qu’en est-il lorsqu’il s’agit de présenter et de bâtir en quelque sorte l’image de marque d’une nation?

Il est plus qu’évident qu’une entreprise n’a pas le même objectif qu’un peuple qui désire faire connaître ses origines et sa culture, mais l’Acadie est de plus en plus présenté comme un produit, une destination touristique ou encore une expérience à vivre! Je ne suis pas nécessairement contre l’idée de jouer la « carte acadienne », pour faire découvrir la vitalité de la culture et du peuple acadien tout en invitant les gens à venir visiter notre magnifique coin de pays. Toutefois, cela implique intrinsèquement une campagne de promotion qui présente une image de l’Acadie, ce qu’on appelle communément dans le domaine publicitaire le « branding ».

Ayant grandi le long de la Baie-des-Chaleurs, le drapeau bleu, blanc et rouge orné d’une étoile jaune flottant sur le mat d’un bateau de pêche amarré au quai, a été, comme pour plusieurs, un symbole qui a forgé ma perception de ce qu’est l’Acadie. Pourtant depuis la dernière année, je suis entourée de rivières, de lacs, de forêts et de champs de patates à perte de vue et pourtant ce territoire qui a une réalité bien différente se dit tout aussi acadien que ma région natale.

Je comprends que les plages ont peut-être plus la cote auprès des touristes que les rivières ou que le homard fait peut-être plus huppé que la truite, mais par ce choix nous favorisons, à mes yeux, certaines régions acadiennes, puisqu’elles correspondent davantage à l’image de marque de l’Acadie que nous avons décidé de promouvoir. Sommes-nous donc en train d’affirmer qu’une région est moins acadienne si elle n’a aucun lien avec le « branding » mis de l’avant?

Il est légitime que notre propre perception de l’Acadie soit teintée par notre lieu d’origine ainsi que par nos expériences. Toutefois, est-ce correct que l’image que nous transmettons de l’Acadie par l’entremise de divers médias ne représente pas cette dernière sous toutes ses facettes?

Devons-nous changer pour autant le « branding  » de l’Acadie, afin d’éviter ce genre de préjugé?  Certaines images sont ancrées depuis des années dans l’esprit des gens et le seront toujours puisqu’elles font partie intégrante de l’identité acadienne, mais rien n’empêche de grandir et d’évoluer tout comme le peuple qu’il représente.

Devons-nous changer pour autant le « branding » de l’Acadie, afin d’éviter ce genre de préjudice?  Certaines images sont ancrées depuis des années dans l’esprit des gens et le seront toujours puisqu’elles font partie intégrante de l’identité acadienne, mais rien n’empêche de grandir et d’évoluer tout comme le peuple qu’il représente.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s