L’accueil des réfugiés au 18e siècle: le cas de la diaspora acadienne. Un entretien avec Adeline Vasquez-Parra – Joel Belliveau

Cet entretien a eu lieu le lundi 17 octobre à Bruxelles. Il a été organisé par AmericaS, le centre de recherche interdisciplinaire sur les Amériques de l’Université Libre de Bruxelles. L’historien Joel Belliveau, professeur invité à l’ULB, y dialogue avec l’historienne et auteure Adeline Vasquez-Parra sur les trajectoires des Acadiens déportés, la bienfaisance dont ils ont (parfois) été l’objet et le rôle des idées des Lumières dans l’après-déportation.

À propos…

Adeline Vasquez-Parra est historienne. Elle a consacré sa thèse de doctorat à l’aide procurée aux Acadiens déportés dans le monde Atlantique. Aider les Acadiens est son premier ouvrage. Ses recherches actuelles portent sur les exilé-es acadiens et acadiennes aux Caraïbes, leurs rapports aux communautés irlandaises et judéo- espagnoles et l’hybridation religieuse.

Joel Belliveau est professeur agrégé au département d’histoire de l’Université Laurentienne (Ontario). Il a publié de nombreux articles portant sur l’histoire intellectuelle, culturelle et politique de l’Acadie, mais aussi du Québec, de l’Ontario français et de la Catalogne. La traduction de sa première monographie, intitulée In the Spirit of ’68: Youth Culture, the New Left, and the Reimagining of Acadia, paraît chez UBC Press à l’automne 2019.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s