#ConsentementUdeM, un mouvement nécessaire – Pascale Joëlle Fortin

En septembre 2017, la Fédération des étudiantes et des étudiants du Campus universitaire de Moncton (FÉÉCUM) a lancé une campagne visant à créer une culture du consentement sur le campus de l’Université de Moncton. Appuyée par le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB) et le Carrefour pour femmes, cette campagne de sensibilisation va durer jusqu’en décembre 2017.

Afin de bien comprendre pourquoi nous avons élaboré cette campagne, rappelons les évènements des derniers mois. La série de courriels haineux qu’ont reçus des centaines d’étudiantes et d’étudiants de l’Université de Moncton en mars dernier a sonné l’alarme quant à la nécessité d’avoir des mesures d’urgence concrètes et faciles d’accès en ce qui concerne le harcèlement et la violence à caractère sexuel.

Une action concrète dès la rentrée était devenue nécessaire. Toutefois, malgré les bonnes intentions de la haute administration de l’Université de Moncton à élaborer une politique contre le harcèlement et la violence à caractère sexuel, cette dernière n’a pas pu être mise en place en septembre.

Pour ne pas laisser la population étudiante sans ressources en attendant la mise en œuvre de cette politique, nous avons cru bon de mettre en place une campagne qui vise à créer une culture du consentement sur le campus. C’est-à-dire une culture dans laquelle la notion prédominante de la sexualité est axée sur le consentement mutuel. Une culture qui ne force personne à faire quoi que ce soit, qui respecte l’autonomie corporelle, et qui croit que la personne elle-même est toujours la mieux placée pour déterminer ses propres désirs et besoins. Le consentement à toute activité est continuel, donné sans contrainte, éclairé et enthousiaste.

La campagne #ConsentementUdeM, portée par les conseils étudiants de chaque faculté et de chaque école, vise à sensibiliser les étudiantes et les étudiants à la présence du harcèlement et de la violence à caractère sexuel et à offrir les ressources nécessaires à celles et à ceux qui en ont besoin. En collaboration avec nos partenaires, le mouvement a pris d’assaut les médias sociaux dès la première semaine de classe.

Chaque semaine, les mercredis et vendredis, les conseils étudiants publient une statistique et un mythe concernant le harcèlement sexuel. Cette conscientisation est nécessaire quand nous savons que les études démontrent que 10% des étudiantes et 3% des étudiants universitaires avaient vécu de la violence sexuelle au cours de l’année 2015 et qu’entre 82% et 95% des victimes connaissent la personne qu’elles identifient comme étant leur agresseur.

La campagne a déjà pris beaucoup d’ampleur et elle est loin d’être terminée. Le 18 octobre prochain, des ambassadeurs étudiants prendront part à «Take back the Night», un évènement international visant à contrer la violence sexuelle. Organisée conjointement par le Carrefour pour Femmes et le YWCA, cette marche de sensibilisation s’inscrit parfaitement dans les lignes de la campagne. De plus, nous croyons qu’il est primordial d’unir la voix des étudiantes et des étudiants à celles de l’ensemble de la communauté du Grand Moncton.

C’est en partageant notre désir de créer une culture du consentement que nous pourrons voir un réel changement et faire un impact significatif dans la vie étudiante sur le campus.

À propos…

Pascale Joëlle Fortin est une jeune adulte engagée et passionnée. Originaire de Saint-Quentin, mais habitant à Moncton depuis cinq ans, elle termine présentement ses études postsecondaires à la maîtrise en Administration publique de l’Université de Moncton. À titre de vice-présidente interne de la FÉÉCUM, elle a à cœur le mouvement étudiant et la vie sur le campus. Dans ses temps libre, elle s’adonne à la musique, pratiquant guitare et chant. Elle aime aussi les jeux vidéo et voyager lorsqu’elle le peut.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s