George Jones : Un amour indéniable – Michelle Nowlan

La population de Bouctouche, au Nouveau-Brunswick, a vécu un deuil après la mort du chanteur country George Jones le 26 avril dernier. La nouvelle a attristé bien des gens comme s’ils avaient perdu un ami proche. Le soir même de sa mort, plusieurs personnes se sont rassemblées pour rendre hommage à l’homme et à sa musique.

L’amour de la musique country est très présent dans la région de Bouctouche. Ce genre de musique exprime souvent la réalité de cette communauté : le fait de vivre en campagne, l’amour des camions, les chemins de terre, le dur labeur, faire la fête, les histoires d’amour, etc. Parmi les chanteurs préférés (ex. : Conway Twitty, Merle Haggard, Vern Gosdin, Buck Owens), George Jones reste le plus connu. Pour la majorité des citoyens de Bouctouche et des environs, sa musique ne s’est jamais démodée. Sa musique a, jadis, beaucoup jouée et continue de jouer lors des évènements de famille, dans des « Partys » ou tout simplement dans les moments de solitude. À Bouctouche, il est un symbole et il constitue une partie de l’identité des gens.

George Jones lui-même était conscient de cet amour. Il a vécu la folie de ses fans de Bouctouche dans les années 1990 et il en a fait part lors d’une entrevue sur TNN. Il est possible de dire qu’il appréciait ses fans de Bouctouche. À plusieurs de ses spectacles, il demandait à la foule s’il y avait des gens de Bouctouche dans la salle et il a accepté, en 2012, de revenir jouer au Centre J.K. Irving dans le cadre d’un festival nommé « East Shore Country Summer Kick Off ». Il n’a pas pu se rendre en raison de la maladie. Cependant, les gens de Bouctouche n’ont pas été déçus. Sa fille Georgette Jones a pris la relève et les festivaliers ont semblé très satisfaits de sa performance. Les fans ont pu découvrir un hommage à sa musique par Daryle Singletary, Georgette Jones, Wesley Dennis et Bryan Mallery. Les reprises des chansons de Georges Jones ne cessent de rendre les gens de Bouctouche heureux.

 bouctouche jones

Selon Charles Hébert, un citoyen de Bouctouche qui travaille dans le domaine de la musique: « Les gens de Bouctouche peuvent se retrouver dans les paroles chantées par George Jones ». Comme plusieurs régions rurales francophones du Nouveau-Brunswick, Bouctouche a une histoire de pauvreté. George Jones a vécu la même réalité pendant son enfance. Né dans la ville de Saratoga au Texas, George Jones a connu la misère qui a contribué à l’écriture de ces chansons plus tard. Il a aussi vécu plusieurs problèmes personnels comme la toxicomanie, l’alcoolisme, des relations de couple troubles et une faillite. Comme on dirait à Bouctouche : « Ce n’était pas un saint »! Ses chansons reflètent ces réalités. Lors de ses funérailles, le 2 mai dernier, le sénateur américain Mike Huckabee a exprimé : « He wasn’t just singing songs, he was painting pictures of life ». Sa musique est alors devenue une thérapie pour les gens de la région, des chansons qui expriment exactement les sentiments de ceux-ci et qui donnent un sentiment de réconfort.

Pour ajouter, son talent est certainement une raison pour laquelle les gens l’apprécient. Tant à Nashville que dans la région, ce chanteur est admiré et demeure une grande source d’inspiration pour plusieurs chanteurs. George Jones était vu comme le roi du country. Comme dans une de ses chansons, « Who’s gonna fill their shoes? », qui exprime le talent unique de certains chanteurs de country classique, George Jones est lui aussi devenu un de ces chanteurs uniques qui ne pourra jamais être remplacé. Elmo LeBlanc, un grand amateur de musique country, reconnait son talent: « George Jones a un talent exceptionnel et sa voix distincte rend ses chansons encore plus belles. Il est capable de chanter avec différent ton de voix, ce qui est incroyable ». George Jones avait, à la fois, une voix douce et apaisante. Il ajoutait aussi des effets sonores comiques comme dans sa chanson « White Lightning ».

Sa présence dans la culture de la place n’est pas négligeable. Les personnes de tous les âges et de toutes les générations l’apprécient. La musique de George Jones a été transférée de génération en génération. Souvent, ses chansons sont associées à de bons souvenirs entre membres de famille et entre amis d’enfance.  Marc LeBlanc, originaire de Bouctouche qui s’est exilé en Alberta, s’identifie encore à la musique de George Jones et lui rappelle de bons moments : « George Jones, j’ai grandi en l’écoutant avec mon père dans le truck quand on allait à la chasse! Ça a grandit dans moi comme et plus tard, c’est devenu de la musique pour accompagner une bonne bière entre chums ». Mike Thébeau, aussi déménagé dans l’Ouest canadien exprime : « On amène George avec nous partout où on va; en bateau, en randonnée dans les chemins de terre, à la chasse et dans les camps ». Bref, George Jones est devenu comme un membre de la famille, un ami et il fait partie de la « gang ».

Malgré l’amour des autres chanteurs de country, il est difficile d’imaginer un autre chanteur qui marquera la région comme le « Possum » l’a fait! George Jones ne sera certainement jamais oublié. Les gens de Bouctouche continuent de lui rendre hommage. Le 21 juin prochain, une soirée «Tribute» à George Jones est organisée au Pays de la Sagouine et plusieurs artistes locaux vont interpréter ses chansons. La soirée s’annonce déjà un grand succès. Les gens vont rire, pleurer et se souvenir de bons moments. Une chose est certaine, le bar va faire du profit ce soir-là! Sa musique continuera de jouer et il ne sera certainement jamais oublié. La musique country a perdu un grand homme, une légende de la musique country.

Repose en paix George Jones.

À propos…

michelle

Originaire de Bouctouche au sud-est du Nouveau-Brunswick, Michelle Nowlan a grandi au cœur de l’Acadie. La musique a toujours occupé une place importante dans sa vie et c’est à un très jeune âge qu’elle a été initiée à la musique country. Elle est présentement étudiante de maîtrise à l’École d’affaires publiques et internationales de l’Université d’Ottawa et détient aussi un baccalauréat en travail social de l’Université de Moncton.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s